Thursday, 1 May 2008

Faut-il que je soit désolé?


Je me suis un peu usé ce semaine. Par conséquent, il fait beau à faire a peu de plaisanteries.
La majorité de mes photographies ont été prises relativement près de la maison. Les vaches appartiennent à mon voisin et les renards ont mangé les canards et beaucoup d'agneaux de bébé.

Quand nous avons une période de sécheresse en Australie, toutes les espèces sont stressées beaucoup.

Faut-il que je soit désolé?

On doit rire toujours un peu et il fait beau de pouvoir inciter tous mes amis à rire. Dans la vie suivante, je retournerai en tant que fermier-distingué de tous mes amis dans le monde entier.

Je vous aimerais pour faire une pause, et pour donner des mercis à Dieu, - de rire et des hommes qui savent la signification du rire; même lorsqu'ils ont le poids de l'univers sur leurs épaules.

9 comments:

Olivier said...

bravo pour le texte et la photo ;o)

bravo for the text and photo ;o)

Nathalie said...

Vous ne devez pas être désolée, vous devez être désolé. Vous êtes un homme, voyons ! Seules les filles sont désolées avec un "e" à la fin.
Aujourd'hui n'est pas lundi soir, ce n'est pas le jour de votre leçon de français mais pour préparer votre voyage il faut intensifier les leçons !!!

Now for the rest, yes we can all use a good laugh. If you return in another life as a gentleman farmer, I think I wouldn't mind being one of your cows. I'm sure I will be well treated and I can enjoy a certain freedom. Cheers !

lynn said...

What a fab photo! No time to read i'm afraid, but be back tomorrow i hope...

Waldo Oiseau said...

Wonderful! Tres bien!

derek said...

the Monk on right of stage looks like our out going Australian Prime Minister dosn'r he........

claude said...

Le Rire est le propre de l'Homme disait Rabelais. Le rire c'est la vie. Il faut rire souvent pour effacer les moments de tristesse.

M.Benaut said...

Olivier,
Merci de vos commentaires gentils, aujourd'hui. J'ai l'impression que le quatorzième Dalaï-Lama, est bien considéré en France.

Mathalie,
Je peux toujours 'compter sur vous,' pour me montrer l'erreur de mes voies. Plutôt qu'une pomme pour le professeur, elle serait la meilleure pour vous trouver quelque chose très cher sur mon arrivée à Avignon, en septembre. Qu'est-ce que c'est, que votre coeur désirera ?

Waldo oiseau,
I am très bien rewarded by your visit to Adelaide and I hope that everything continues to be "up-to-date", in your wonderful city.

Derek,
I am so pleased to think that this current one is to be outgoing. I hadn't heard the news!
I must disagree with you on his appearance. One is a wise man; the other; a fool's apprentice.

Claude,
This has been a week of wonderful laughter.
Vous apprécierez cette petite histoire beaucoup, j'espère.

Différents types d'humour parsèment l'ensemble de l'œuvre de Rabelais mais il le pratiquait également dans sa vie. Un jour que sans argent, il se trouvait à Lyon et souhaitait se rendre à Paris, il laissa en évidence plusieurs sachets de sucre qu'il intitula : « Poison pour le roi ». Il est arrêté et conduit à Paris par des gens d'armes mais gratuitement. Le roi François Ier en rit tellement dit-on qu'il paya la note sans discuter, ce qui est à l'origine de l'expression : « le quart d'heure de Rabelais », désignant le moment délicat de règler une dette alors que l'on se trouve sans argent.

M.Benaut said...

Nathalie,
J'étais idiot, deux fois en semaine. Veuillez promettre que vous ne me détruirez pas. Je reviendrai à l'école et j'apprendrai comment orthographier votre nom, je suis desolay (*)

Jules said...

Hi M B - I'm back and very tired but thought I'd pop in and see what you have been up to while I was away - what fun you have been having!!!!

French classes with food and wine - my type of learning!!! Maybe I should go too as I couldn't read your post today!!