Saturday, 19 April 2014

Tout est normal dans le pays où tout a l'envers.

Suite à mon poste pour le mardi 15 avril, Il faut que je vous montrer plus de cette soirée chaude et ensoleillé au sommet de Mont Lofty.
 Le groupe jouait, les gens étaient debout autour en appréciant la musique, les kangourous ont été mangent l'herbe et le soleil se couchait
Comme je dis à mon ami Philippe dans le 72e, ici, tout est normal. 
Moi, je ne suis pas si sûr ?!? 

Wednesday, 16 April 2014

Le courant marin est-australien

 Même si elle est de plus en plus frais chaque jour, l'Australie a néanmoins un climat tempéré.
Sur la côte orientale du pays, ou le côté de l'océan Pacifique, les plages bénéficient de la chaleur, du courant est-australien qui coule vers le sud de la Mer de Corail vers Tasmanie.
Ce courant marin chaud est causée par l'activité dans la haute atmosphère en Antarctique, où chaque printemps, la lumière du jour provoque des réactions chimiques qui appauvrissent l'ozone dans la stratosphère.
Dans ce cliché la mer semble bruyante à Wooyung - entre le Cap Byron et la frontière du Queensland.
Mais la température de la mer est d'environ 22 degrés!
Je pense que je vais demander à M. Shanti ou M. Fosscati de prendre ma photo dans l'océan, juste pour prouver mon hypothèse.

The East Australian Current
Even though it's becoming cooler day by day, Australia nevertheless has a temperate climate.
On the eastern or Pacific Ocean side of the country, beaches benefit from the warm East Australian Current which flows south from the Coral Sea to Tasmania.
This warm current is caused by activity in the upper atmosphere over Antarctica, where each spring, daylight causes chemical reactions that deplete ozone in the stratosphere.
In this shot the sea seems boisterous at Wooyung - between Cape Byron and the Queensland border.
But the sea temperature is about 22 degrees!

Tuesday, 15 April 2014

Les taches solaires vu depuis Mont Lofty

A cette époque de l'année à Adélaïde, les températures quotidiennes diminue lentement et les gens ne visitent pas la plage tellement.
Sur le sommet du Mont Lofty il y a quelques jours, j'ai rencontré Patrick.
Il avait une lunette astronomique merveilleuse qui a suivi le soleil.
Il batée avec la rotation de la Terre en raison de moteurs pilotés par un programme informatique intelligent.
Il nous a montré les éruptions solaires sur la surface du soleil et aussi des taches de soleil.
C'étaient visibles sur son iPad.
Peut-être que vous pourrez également profiter du coucher de soleil comme on le voit à l'œil nu, aussi.
S'il vous plaît, n'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les agrandir.
Sunspots as seen from Mount Lofty
At this time of the year in Adelaide, the daily temperatures are slowly decreasing and people are not visiting the beach so much.
On the summit of Mount Lofty a few days ago I met Patrick.
He had a marvellous astronomical telescope that followed the sun.
It panned with the Earth's rotation because of motors driven by a clever computer programme.
He showed us solar flares on the surface of the sun and also sun spots. 
These were visible on his iPad.
Perhaps you will also enjoy the sunset as seen with the naked eye, too.
Finalement, on peut voir Le Golfe Saint Vincent - qui Baudin a baptisé le Gulphe Joséphine - en arrière plan.
Merci Patrick, - merci beaucoup !

Monday, 14 April 2014

Aller et venir

À l'embouchure de notre fleuve Murray juste comme à l'embouchure du Rhône tout le monde va et vient.
(Peut être juste dehors de la Mairie à Château-du-Loir personne n'aime pas beaucoup de vient et va en ce moment-là ?)
Si vous vous asseyez sur le sable à la fin de la péninsule de Sir Richard, vous pourriez rêver d'être à l'embouchure du Rhône. 
C'est notre Camargue et pendant que nous parlons «australian», - ils parlent «mistralian», la langue classique dans ce département.
S'il vous plaît, n'oubliez pas de cliquer sur la photo pour l'agrandir.
Coming and going


If you sit on the sand at the end of the Sir Richard Peninsula you might dream of being at the mouth of the Rhône.
This is our Camargue, and while we speak 'Australian' - they speak 'Mistralian' - the classical language in this Département.

Sunday, 13 April 2014

Des vélos électriques merveilleux

Giacomo Fosscati construit des vélos électriques merveilleux
Peu importe où vous êtes en Australie il y a toujours des sites intéressants à visiter et des personnages fascinants avec une passion pour rencontrer. 
Cet esprit libre est Giacomo Fosscati, inventeur et concepteur de la bicyclette motorisée FG-4 Indian Pacific! 
Et il a beaucoup plus dans la gamme, le tout avec des noms irrésistibles. 
La photo d'aujourd'hui est de Burringbar Street, Mullumbimby, non loin de Ocean Shores où il a son atelier. 
Ainsi que tourner les têtes, ce mec vous fera revenir encore sur votre prochaine visite à tourner sur vous à l'une de ses machines magiques. 
C'est ce qui se passe en Australie, un pays où vous laissez vos idées fixes à la maison.


                                Photo © Giacomo Fosscati
Giacomo has the game 'sewn-up' with his electric flair
No matter where you are in Australia there are always interesting sights to see and fascinating people with a passion to bump into.
This free spirit is Giacomo Fosscati, inventor and designer of the FG-4 Indian Pacific motorised bicycle ! And he has many more in the range, all with irresistible names.
Today's photo is from Burringbar Street, Mullumbimby, not far from Ocean Shores where he has his workshop.
As well as turning heads, this bloke will have you returning again on your next visit to turn you on-to one of his magic machines.
That's what happens in Australia, a land where you leave your fixed ideas at home.
Quand je suis revenu, le vélo avait disparu !!

Wednesday, 9 April 2014

La pluie d'automne est enfin arrivé à Adélaide

Aujourd'hui je me suis dépêché au l'entreprise qui loue des outils dans la village. 
Il s'appelle "Stirling-Hire".
Le propriétaire Pierre, sa femme Kerrie et son fils Stefan sont bons amis. 
Maintenant j'ai récupéré mon tronçonneuse qu'ils ont aiguisé pour moi.
Mon appareil photo de voiture qui se trouve à l'intérieur du pare-brise, a pris cette photo là. 
Pas moi. 
Oui, c'est vrai - la pluie est enfin arrivé à Adélaide.

Autumn rains have arrived at last
Today I dashed in to the village to the local equipment-hire place, "Stirling-Hire" to pick up my chainsaw.
The people there, have become great friends over the years. Today they have sharpened the chainsaw which I bought there a year ago.
My car-camera - "dash cam" - took this shot from its spot inside the front windscreen.
Not me !!!

Sadly, it's true the Autumn rains have arrived. Sigh !

Tuesday, 8 April 2014

Joe and the red-wine coloured Chevrolet


The Barossa Valley just north of Adelaide, is home to one of our favoured wine growing regions in Australia. 
Many people are growing grapes to produce marvellous wines for local consumption and for export.
The Barritt family has been growing grapes here since 1850 and now in its 5th-generation, Joe, above has established JB Wines.
I met Joe Barritt, a direct descendant, who grows shiraz, cabernet-sauvignon and chardonnay grapes, with zinfandel, pinot-blanc and clairette varieties. 
As a winemaker Joe has more than 10 years experience at home as well as in the US and (of course) in France.
Like many other farming regions it's not without the usual anthropological feature too !

Raisins délicieuses et un Chevrolet, la couleur du vin rouge
La vallée de Barossa, juste au nord d'Adélaïde, est le lieu de l'un de nos régions viticoles favorisées en Australie. 
Beaucoup d'entre nous, élevons raisins pour produire des vins merveilleux pour la consommation locale et pour l'exportation.
La famille Barritt a soulevé raisins ici depuis 1850. Maintenant dans sa 5ème génération, Joe, ci-dessus a établi « Vins JB »
J'ai rencontré Joe Barritt, un descendant direct, qui pousse shiraz, cabernet-sauvignon et chardonnay, avec zinfandel, variétés pinot-blanc et clairette. 
Comme vigneron Joe a plus de 10 ans d'expérience en Australie ainsi que dans les États-Unis et (bien sûr) en France.

Comme beaucoup d'autres régions agricoles, il ne manque pas de l'échantillon anthropologiques habituelles!