Sunday, 15 June 2008

On doit se mettre son trente et un




Ce couple ils s'ont mis leurs trente et un le dimanche matin mais les jeunes, aiment aller au pieds nus. Le vieil homme et son épouse étaient simplement heureux d'acheter quelques buissons de lavande au magasin. Tout se produit à Adelaïde le dimanche matin; - pas de problème.
Dressing up, dressing down and dressing up the garden.
One couple dressed to the nines, little girls in bare feet, and buying some new lavender bushes. Quite a lot going on in the Adelaide hills, really.


Si vous cliquez, vous verrez comment un chien baîlle.

11 comments:

claude said...

Je me mets sur mon trente et un quand je suis invitée quelque part. Je suis habillée normalement quand je vais au travail ou quand je vais acheter mes buissons de lavande (j'ai planté de nouveaux pieds cette années) et je suis en décontracté à la maison et dans mon jardin. Voilà !

M.Benaut said...

Il me fait le grand plaisir de lire votre commentaire, Claude.
Comme vous pouvez voir, un Étranger doit apprendre à parler français, en utilisant les expressions communes du jour.
Aujourd'hui, je me renseigne sur l'histoire de l'Académie Française, et la façon de laquelle le langage s'est développé, depuis les temps de Cardinal Richelieu.

It is funny to compare expressions.
We "get dressed to the nines"; and the French, "put on their thirty ones".
Can you say where this expression came from?

Jules said...

Funny isn't it. Here in PNG I am constantly getting vague looks from people when I talk. You don't realise how many Aussi sayings there are until you live in a country where Aussi English isn't the first language.

One of my colleagues carried a note book and pencil around and would right them all down and make me explain them and then use them - often in the most embarrassing way - such a laugh!!!!

lynn said...

he he and in the UK we say we get dressed UP to the nines. No idea where it comes from though.

Seeing those signs, i'd be heading straight for those bookshops!

lyliane said...

se mettre sur son trentain.

Au moyen-âge, le trentain est un drap de luxe dont la chaîne est composée de trente centaines de fils, et l'expression "se mettre sur" veut dire "revêtir".
Voilà l'explication de cette expression.Vous allez devoir le faire pour assister au mariage.

Maria said...

Isn't it interesting how many couples look alike?

claude said...

M.Benaut
Lyliane a répondu concernant l'origine de l'expression "se mettre sur son trente et un" = "To get all dressep up" me dit mon dictionnaire.
Etre sur son trente et un = to be dressed up to the nines, me dit-il encore.
En regardant à nine, mon dico me dit enfin He was dressed up to the nines = il s'était mis sur son trente et un.
Ce qu'il faudrait savoir c'est quelle est l'origine de l'expression en anglais, tout comme Lyliane nous la donne en français. Voilà ! J'espère avoir répondu à ta question !

M.Benaut said...

C'est tout à fait un défi, Claude !
Après être arrivé juste à la maison, je ferai maintenant la recherche. Voyons ce que je peux trouver.

M.Benaut said...

Claude et Lyliane, j'ai fait un peu de la recherche. Voici ce que j'ai trouvé.

Les expressions 'aux neuf, ou 'au neuf', ont été utilisées pour indiquer la perfection - les plus hautes normes. C'était dans l'utilisation au 18ème siècle, comme ici de l'Épître de William Hamilton à M. Ramsay, 1719 :
"Comment aux neuf ils m'ont vraiment contenté."... ou ..

"How to the nines they did content me."

'Aux neuf' apparaît aussi dans une traduction de Voyages du chevalier, Jehan de Mandeville, qui a apparu anonymement en France, environ 1357 et est attribué à Sir John Mandeville :

"Monsieur le roi! vous aurez la guerre sans paix et toujours au neuf degré, vous serez dans la soumission de vos ennemis et vous serez nécessiteux de toutes les marchandises." ... ou ...

"Sir king! ye shall have war without peace, and always to the nine degree, ye shall be in subjection of your enemies, and ye shall be needy of all goods."

Le travail original a été écrit dans le français Anglo-normand et est très traduit. Si le 'aux neuf' est une traduction littérale de l'original ou s'il a été ajouté par les traducteurs plus tard et peut-être déjà à 1900, n'est pas clair. Il ne semble pas probable que l'expression a existé dans l'anglais dès le 14ème siècle, ne pas apparaître de nouveau dans les caractères, ( dans le mot imprimé), jusqu'au 18ème siècle.

Marie said...

Moi, bien sur, j'aurais prefere aller au second-hand bookshop :-))

M.Benaut said...

Alors, celui nous sauvegarderait de toutes ces explications, Marie.
Je vois qu'il y a des vaches tombant du ciel, à New York aujourd'hui.
Il est si bon que nous tous ayons tellement l'amusement.