Thursday, 26 June 2008

Comme les lapins effrayés... ?



Quelques soirées à Adelaïde sont très fraîches, à ce moment de l'année.
Mais le mercredi nuit, on peut casser ou diviser la semaine dans deux. C'est une expression qui a probablement une signification différente en français. Beaucoup d'hôtels, ont un espace externe pour dîner sous les chauffages du gaz.
Cependant, mes amis, comme les lapins effrayés, avaient décidé de manger à l'intérieur. On ne peut pas les emmener n'importe où ! !

Some evenings in Adelaide are very cool, at this time of the year. But on Wednesday night, it's nice to break the week in half. This is an expression which probably has a different meaning in French. Many hotels, have an outside space for dining under the gas heaters. However, my friends, like frightened rabbits, had decided to eat inside. You just can't take them anywhere! !

8 comments:

claude said...

Si la terrasse est bien chauffée, je n'aurais pas peur de dîner dehors, mais sinon je serais plutôt comme ceux qui préfèrent être à l'intérieur.
Super breakfast ! Et quel barbecue ! Ah! j'allais oublié ! Belle chemine bleue Monsieur Benaut !

M.Benaut said...

Peut-être la chemise bleue a déguisé la gueule de bois ? Ceci a été pris à l'île Kangourou, Claude.

dive said...

Shame on them! Eating indoors in the land of the barbie? They are letting your whole country down, monsieur.

Anonymous said...

MrMeBenaut
Two days are very little time.
Nevertheless,I hope and seE you.
I have your email. Contact you later for more information.Keep in touch.

Marie said...

Vos amis sont des "poules mouillées", M. Benaut !

Nathalie said...

Ah ah, joli, les poules mouillées, Marie. Et plus français que les lapins effrayés !

A propos de lapin, avez-vous vu celui d'Abraham ce matin, qui mange les fleurs d'hibiscus à Brookville, Ohio ?

Maria said...

Um..I admit that I would rather eat inside...

angela said...

As long as it's not windy eating outside is way better than being indoors.