Saturday, 2 August 2008

Vivant dans "la maison du chien"....




Ces derniers jours j'ai vécu "dans la maison du chien", - une expression australienne.
Nous avons apprécié la chanson du robinet qui fuit goutte à goutte, mais cela ne doit pas durer trop longtemps. Madame était un peu fâchée avec moi.
Ainsi, aujourd'hui j'ai acheté un nouveau robinet, et je l'ai installé. Maintenant, elle m'aime à nouveau !
The last couple of days, - weeks actually, I have been persona-non-gratis around the place. The dripping kitchen tap has been giving her the gripes ! So, today I bought a new one and installed it. Now, I'm in the good books again, rather than the Dog House !

15 comments:

melanie said...

Pauvre benno ! Avec cette histoire de robinet qui fuyait il était dans de beaux draps ! Voilà ce que c'est que de passer du temps à blogger plutôt que de bricoler !

Je suis contente de savoir qu'il est de nouveau "dans les p'tits papiers" de Madame ! Une vraie "lune de miel" après un week-end d'orage !

MmeBenaut said...

Now that's what I call showing your best side to the world. I can't believe you actually put that photo (uncropped) on here my darling. How embarrassing!

MmeBenaut said...

How selfish of me. I should have said how wonderful it is to have a non-dripping tap! Bravo! Je suis heureuse.

M.Benaut said...

L'un ou l'autre, j'ai dû me fuir, ou le robinet. Merci !!

claude said...

Il faut si peu de choses pour faire durer l'amour! J'aurais préféré voir m.Benaut en train de changer le robinet. N'aurais pas tu pu ranger le placard, pendant que tu y étais !

M.Benaut said...

Je crois que j'ai été attrapé, dormant au travail, Claude ?

claude said...

En France nous prenons le breakfast (petit déjeuner)très tôt avant de partir au travail. Cela dépend à quell jeure on commence à travailler. Cela peut être à 5 ou 6 ou 7 heures du matin.
Ensuite nous prenons le déjeuner (lunch) entre midi et 2 heures de l'après midi.
Mon robinet tout neuf commence à fuire aussi (pourtant nous l'avons payer très cher) et mon plombier est en vacances et quand il va rentrer je ne sais pas s'il aura le temps de venir de suite à la maison. Tu pourras peut-être me dire ce qu'il a ce robinet avant que mon plombier vienne.

M.Benaut said...

The best thing would be to "renvoyer le plombier", to sack the plumber, but it is difficult for me to remember the names of all the tools in French.
It's really a simple job, so I could easily do it for you.
This mixer tap cost $65, - pas mal?

J'ai regardé dans le cadre/ boite/ carton mais je n'ai pas le nom de cet appareil.

Je l'ai laissé à la magasin, (le nom du robinet). Donc j'y retournerai demain.

Je devrai devenir un plombier français ! ! ! ! avec mon petit kangarou australien.

M.Benaut said...

au magasin.... CRIKEY.


Ich muß ein deutscher Klempner werden!!!!

Maria said...

All I can say is that I sincerely wish that the underneath of my sink was that tidy....

And...I wish that my partner was as johnny-on-the-spot as you are about repairing things like that...

Château-Gontierdailyphoto said...

I never though to publish a picture of such place on a blog. But it's a good idea why not a theme day about this place in the future.

M.Benaut said...

Hi Laurent,
Yes, there are more things in the world to show, than statues and cathedrals.
It was too wet on the week-end to go out so I fixed the tap.
I would rather be in Chateau-Gontier at this time of the year.
Your summer would be much warmer than here !!

A theme day on jobs that we neglect to do; that could be quite funny ?

lyliane said...

Chanson écrite par Georges Brassens pour Patachou en 1953.

Pendant les rares moments de pause,
Où il n' répare pas quelque chose,
Il cherche le coin disponible où
L'on peut encore planter un clou (boîte à outils).
Le clou qu'il enfonce à la place
Du clou d'hier, il le remplace-
Ra demain par un clou meilleur,
Le même qu'avant-hier d'ailleurs.

{Refrain:}
Mon Dieu, quel bonheur !
Mon Dieu, quel bonheur
D'avoir un mari qui bricole
Mon Dieu, quel bonheur !
Mon Dieu, quel bonheur
D'avoir un mari bricoleur
{Boîte à outils} {2x}

M.Benaut said...

D'avoir un mari qui bricole ?

Cette expression est très drôle, Lyliane, parce qu'elle traduit de plusieurs différentes voies.

Peut-être il fait le bricolage, à son amoureuse ?

Jules said...

God - speaks French and fixes taps (eventually) what a catch!!!