Saturday, 1 November 2008

Limoges : suite :






As is the case with each town that one visits, the study is made about the town before one arrives, but on entering the 'centre commerciale' everything that you might expect, is blown away.

One can not foresee the liveliness the ambiance and the daily lives of the people.

The unexpected is always right there , right in front of your face.
Cities are people; and people do what you do, in your hometown.

Sometimes the bridegroom does not appear and sometimes the bus arrives and departs; empty.

Katherine Ross and Dustin Hoffman had no such problem in "The Graduate".

Je voudrais penser que cette nouvelle mariée a trouvé l'homme de ses rêves sur le bus suivant !

8 comments:

claude said...

Une mariée Noire pour de la porcelaine blanche !
Je suis spue que vous avez acheté de la porcelaine à Limoges. Achat incontournable !

Webradio said...

Il me semble qu'il reste un trolley-bus à Limoges... Ce serait bien de le trouver...

Nathalie said...

J'adore ta deuxième photo, celle de la dame en pantalon blanc et haut bleu - l'attitude est excellente !

lynn said...

J'aime bien le photo: la femme et la voiture.

Anonymous said...

....un peu grassouillette,la dame

M.Benaut said...

Oui anonyme, juste comme moi.

M.Benaut said...

Ah Claude, Tu me fais rire tellement.
Et oui, nous en avons acheté, vraiment !

Webradio. Ils font beaucoup les problemes de circulation, ces bus. On dois arreter toujours !

Nathalie, pour une dame, l'attitude c'est tout ?

Lynn, Je n'étais pas sûr d'éditer cette photo. Je ne me suis pas rendu compte que quiconque la voudrait !

lynn said...

No, I love it.